Travail sur écran

Les problèmes de "mal de dos" touchent sept personnes sur dix et ce fléau est classé comme la troisième maladie invalidante en Europe.

En France, on estime que 3 à 4% des TMS reconnus comme maladie professionnelle, sont attribuables au travail sur écran (syndrome du canal carpien).

Le travail sur écran impose une posture statique pendant de longues périodes. La nécessité du maintien de la posture entraîne une fatigue prématurée.

Chaque action comporte des risques si elle est incorrectement effectuée: Inconfort physique, douleurs, etc.

Sans connaissance des gestes adaptés, le salarié s'expose à des troubles musculo-squelettiques, en particulier les rachialgies (lombalgie surtout) entraînant des lésions des disques inter vertébraux, des lésions de ligaments, des douleurs sciatiques... tout un panel allant du simple lumbago à l'hernie discale !

 

 

 Travail sur écran